Objets connectés : pour Kaspersky, la sécurité doit être intégrée dès la conception !

Publié le 10 Janvier 2017
Fin 2016, le monde a découvert à quel point les objets connectés pouvaient être vulnérables. Peu sécurisés et développés trop rapidement pour que la sécurité soit vraiment intégrée et efficace, ils peuvent être facilement piratés. Kaspersky Lab tire le signal d'alarme. 

Pour l'éditeur, il est important que les particuliers, les entreprises et les fabricants prennent conscience des menaces qui pèsent sur ces objets connectés et fassent en sorte que la sécurité soit intégrée dès la conception des produits et que des mesures de protection soient appliquées avant leur première connexion.

Le monde doit aussi se préparer au fait que le "lieu du crime" de demain sera l'IoT. La récente demande faite à Amazon par les autorités américaines de communiquer des données collectées par son boîtier connecté Echo Dot, dans le cadre d'une affaire de meurtre (la société n'a pas donné suite à cette requête) confirme le rôle croissant de objets connectés dans les enquêtes criminelles. D'où l'importance de l'intégrité de ces objets. Le sujet est d'autant plus critique que certains développeurs expérimentent déjà des logiciels capables de compléter ou modifier des enregistrements vocaux, une sorte de "Photoshop de la voix". Imaginez ce que cela pourra donner...

In fine, en l'absence de protection, les objets connectés nous rendent encore plus vulnérables. Les fabricants de produits connectés et le secteur de la sécurité ont, bien entendu, un rôle à jouer pour atténuer cette vulnérabilité. "Nous devons coopérer de sorte qu'une protection robuste et la gestion des correctifs soient intégrées dès le départ, explique le spécialiste de la sécurité. Une fois le produit sur le marché, il est déjà trop tard".
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires