Objets connectés : sans services derrière, ils ne dépasseront pas le stade du simple gadget

Publié le 8 Décembre 2016
La Poste publie aujourd’hui les résultats d’une étude sur les Français et les objets connectés révélant que 80% des répondants pensent que l’avenir de ces objets repose sur des services pour "vivre mieux", dans les domaines de la santé, de l’habitat ou de la vie quotidienne.

Les objets connectés bénéficient déjà d’une forte notoriété auprès des Français : 97% des répondants en ont entendu parler et 35% en possèdent au moins un. Une base solide pour voir le taux de possession et d’utilisation exploser dans les prochaines années, d’autant que 93% des répondants pensent que ces objets vont se développer. D’ailleurs, près de 4 Français sur 10 envisagent d’en acquérir un dans les 12 mois à venir, dont la moitié à Noël. En tête des intentions d’achat : les systèmes de sécurité et de protection du domicile, les bracelets sportifs et montres, les objets de santé (balance, tensiomètre…), les prises de courant et interrupteurs connectés.

Toutefois, les fabricants devront relever 3 défis pour voir les ventes de leurs produits décoller : le prix de ces objets représente un frein à l’achat pour 86% des personnes interrogées, la sécurité des données personnelles est source d’inquiétude pour 77% des Français et 73% trouvent leur usage trop complexe (multiplication d’applications pour les piloter). Pour aller au-delà de ce que 80% des Français considèrent encore comme des "gadgets", il est important de développer des services à valeur ajoutée : 88% pensent à l’économie d’énergie, 86% espère voir leur vie quotidienne simplifiée, 85% souhaitent que les objets connectés améliorent leur confort et 84% leur sécurité.

Trois domaines à fort potentiel pour les objets connectés ont d'ailleurs été identifiés : La Poste rappelle qu'elle a lancé son Hub Numérique sur des standards à même de dissiper les inquiétudes en matière de sécurité des données (data centers en France, certifications fortes HADS, API sous architecture REST) et a créé French IoT, un programme de soutien aux start-up dans le domaine du développement d’objets ou de services connectés.

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
HP
SQ 250-300
Services
IngramCanon Maxify
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires