Qualcomm se retrouve dans de sales draps en raison de ses pratiques commerciales

Publié le 23 Janvier 2017
Apple vient de porter plainte contre Qualcomm et lui réclame un milliard de dollars. Un accord aurait été conclu en ce sens entre les deux parties. Ce que conteste Qualcomm. 

Principal fournisseur de puces "modem" pour smartphones, Qualcomm est accusé d'avoir surfacturé ses composants et d'avoir refusé d'accorder près d'un milliard de dollars de remises alors qu'il s'était pourtant engagé à le faire. Apple explique que Qualcomm est revenu sur sa promesse de remises, tout simplement parce qu'Apple avait engagé des discussions avec les autorités sud-coréennes de la concurrence.

La Federal Trade Commission (FTC) a ajouté son grain de sel et engagé une procédure à l'encontre de Qualcomm en expliquant que le fabricant de semiconducteurs profitait de sa position dominante pour imposer des conditions d'approvisionnement et de licences "lourdes" à certains de ses clients, comme Apple. Qualcomm a aussitôt contesté les arguments de la FTC.

En décembre dernier, après plus d'un an d'enquête, les autorités sud-coréennes ont aussi condamné Qualcomm à une amende de 1 030 milliards de wons (environ 817 millions d'euros) pour sanctionner des pratiques jugées déloyales.

Même l'Union européenne s'y est mise en accusant le groupe américain d'abus de position dominante en décembre 2015.


Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires