Pistage, piratage, surveillance : Mozilla analyse le comportement des utilisateurs en matière de protection des données

Publié le 22 Mars 2017
Mozilla a réalisé une étude auprès de plus de 30 000 internautes au sujet de la protection de leurs données et de leur sécurité en ligne. Voici ce qu’ils ont répondu. " Protéger notre vie privée et assurer notre sécurité dans le monde physique est un réflexe naturel. Nous fermons nos portes à clé pour nous protéger des intrusions. Nous tirons nos rideaux pour que nos voisins ne nous espionnent pas. Nous rangeons nos portefeuilles pour éviter les vols "... Ce sont des habitudes qui relèvent du bon sens.

En ligne, cependant, là où nous effectuons des achats, faisons des rencontres, discutons ou posons des questions sans aucun filtre aux moteurs de recherche, nous faisons rarement preuve de la même vigilance. Nous réutilisons les mêmes mots de passe, utilisons des logiciels obsolètes, et nous offrons spontanément nos données personnelles en échange d’un service gratuit.

Si cette même négligence était transposée au monde réel, nos portefeuilles seraient bien plus légers. Et nos voisins en sauraient bien plus sur nous que nous ne le voudrions.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Et que pouvons-nous faire ?

Mozilla a récemment décidé d’étudier la question. Nous cherchons à comprendre ce que pensent les gens des problématiques comme la vie privée, le chiffrement, le pistage et la sécurité en ligne. Nous souhaitons nous appuyer sur nos découvertes pour favoriser la bonne santé d’Internet.

Le mois dernier, plus de 30 000 membres de la communauté Mozilla ont répondu à notre sondage sur la protection des données en ligne. Voici ce que nous avons appris grâce à ces internautes ordinaires, qui vivent dans des pays tels que la France, l’Australie, l’Allemagne, le Canada, les États-Unis ou le Royaume-Uni.

La plupart des personnes pensent qu’elles ne savent pas comment se protéger en ligne

En détail : plus de 90 % des personnes ayant répondu au sondage estiment qu’elles ne possèdent pas assez de connaissances pour se protéger en ligne. Seuls 8,9 % estiment être de véritables hackers.
Fait notable : les personnes en France sont celles qui doutent le plus de leurs connaissances, avec 1 personne sur 5 déclarant ne rien connaître et avoir besoin d’aide.
Que faire ? Maintenez vos logiciels à jour. Mettre à jour régulièrement les applications et les appareils permet de bénéficier des toutes dernières mesures de sécurité ajoutées par les développeurs. Voici une liste pour bien commencer.

La très grande majorité des personnes pensent n’avoir aucun contrôle sur leurs données personnelles en ligne

En détail : une personne sur dix seulement pense avoir un contrôle total sur la protection de leurs données en ligne. Près d’un tiers des personnes ayant répondu pensent qu’elles n’ont aucun contrôle sur la protection de leurs données en ligne.
Fait notable : d’après les réponses, les personnes qui connaissent le moins le chiffrement sont les plus susceptibles de penser qu’elles n’ont aucun contrôle sur la protection de leurs données en ligne.
Skyscraper-ad
OKI

Que faire ? Lorsque vous naviguez sur le Web, essayez la navigation privée sur Firefox : vos recherches, votre historique et vos cookies ne seront pas conservés.

Pour la plupart des personnes, le fonctionnement du chiffrement reste relativement flou

En détail : près d’une personne sur trois estime connaître très peu, voire pas du tout, le chiffrement.
Fait notable : les Allemands sont ceux qui connaissent le mieux le chiffrement, avec 85 % des personnes ayant répondu qui estiment avoir une certaine connaissance sur le sujet.
Que faire ? La vidéo de Mozilla « Rencontrez Encryption » explique très simplement (en anglais) le principe du chiffrement.

Les personnes se sentent les plus menacées par les hackers et les traqueurs

En détail : 8 personnes sur 10 craignent de se faire pirater par un inconnu. 61 % des personnes interrogées se disent préoccupées par le pistage des annonceurs.
Fait notable : d’après les réponses, les gens qui ont une meilleure connaissance du chiffrement sont plus préoccupés par la surveillance mise en place par les gouvernements ou les services de police.
Que faire ? Tenez les pirates à l’écart en utilisant des mots de passe aléatoires, ainsi que des mots de passe différents pour chaque site. Pour davantage de conseils pour déjouer les pirates, suivez ces bonnes pratiques de sécurité prodiguées par le chef de la sécurité de Firefox, Richard Barnes.

Nous possédons de plus en plus d’appareils connectés à la maison

En détail : 60 % des personnes ont répondu posséder plus de quatre appareils connectés à Internet.
Fait notable : d’après les réponses, plus les personnes possèdent d’appareils, moins elles pensent avoir de contrôle sur la protection de leurs données.
Que faire ? Prenez connaissance des paramètres auxquels vous avez accès. Vous pouvez gérer votre profil et vos préférences pour les publicités Google,Yahoo! et Facebook.

Les conseils sur la protection des données devraient être clairs, compréhensibles et provenir de sources sûres

En détail : seul un tiers des participants au sondage souhaitent participer à une formation sur des outils de sécurité.
Fait notable : les personnes ayant répondu accordent le plus leur confiance aux organismes à but non lucratif pour toutes les questions liées à la protection des données en ligne. Elles font également plus confiance à leurs proches (amis, famille, collègues) lorsqu’ils leur donnent des conseils de protection des données qu’au gouvernement ou aux réseaux sociaux.
Que faire ? Mozilla (et nos alliés) pouvons vous aider. Suivez des fondations comme the Electronic Frontier Foundation et Privacy International sur Twitter pour bénéficier de conseils sur la sécurité et la vie privée.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires