The Year Ahead 2017 : La Banque, Finance et Assurance face aux défis du temps

Publié le 27 Mars 2017
Tiré des constats du retour d’expérience des consultants du cabinet Investance Partners *, le Year Ahead offre une vision des tendances clés de l’année à venir en matière de transformation, en s’appuyant sur la recherche et l’innovation.

Le 6ème opus du Year Ahead d’Investance Partners est tiré en partie des constats du Forum de l’innovation « I2F » qui s’est déroulé le 24 novembre dernier. Il analyse la manière dont les dirigeants doivent s’inscrire dans un espace-temps de décisions et d’activités aujourd’hui différent. Changement de directions, évolution des systèmes d’information vers le digital, plans de réduction des coûts, risques de fraudes… les délais irréalistes des projets à la chaîne mettent à dure épreuve les équipes les plus aguerries, et les repères habituels sont balayés sous la pression des exigences des clients et de la génération Y, ainsi que par la vision des actionnaires ou des concurrents. Le défi pour la banque, la finance et l’assurance est donc d'être efficaces, compétitives et inventives dans un temps plus court.

Les spécialistes d’Investance Partners présentent dans le Year Ahead leurs réflexions prospectives, issues de leur expérience terrain et expertise opérationnelle éprouvée. Les thèmes abordés sont choisis en fonction des préoccupations concrètes des acteurs de l’industrie financière, auxquelles la connaissance approfondie du secteur financier et l’expertise métier d’Investance Partners lui permettent de répondre en offrant des résultats tangibles et mesurables.

25 tribunes ont été préparées par les équipes d’Investance Partners avec la participation de l'ACPR, d'Amundi, des FinTech LemonWay, Lingua Custodia, Unilend et du pôle de compétitivité mondial Finance Innovation.

Les thèmes du Year Ahead :
· Banques traditionnelles et FinTech : un équilibre à construire.
· Comment les robots vont-ils accompagner notre révolution économique et sociale ?
· Cybersécurité, un cadre législatif en constante évolution : les bonnes pratiques
· Robo-Advisor, son application dans le monde de l’assurance
· La modélisation prédictive dans l’univers BIG DATA de l’assurance.
· Mifid2 et Epargne Low Cost quid pour les Banques, AM et Assureurs?
· La Blockchain, une technologie révolutionnaire pour les Marchés de Capitaux ?

Retrouvez The Year Ahead 2017 ici.

* Investance Partners est un cabinet de conseil en stratégie opérationnelle et gestion du changement dédié à l’industrie financière (banque, gestion d’actifs, banque privée et assurance) qui intervient pour identifier, cadrer et piloter la transformation de ses clients en termes d’innovation en anticipant et accompagnant les évolutions de ses métiers. Investance Partners offre une forte expertise dans différents domaines que sont : la réglementation et la conformité, la révolution digitale, la recherche continue d’efficacité opérationnelle et la maîtrise de transformations complexes.  

Pour poursuivre ses recherches, Investance Partners a mis en place 5 laboratoires de veille spécialisée s’appuyant sur un écosystème de partenaires clients, FinTech et éditeurs spécialisés. Ces laboratoires ont pour objectifs de restituer les cas d’usage, de donner les clefs et les opportunités ainsi que les services offerts via les différents Labs.

· Le Lab Fintech - L’expression FinTech combine les termes «Finance» et «Technologie» : elle désigne des start-up innovantes qui exploitent les technologies de la communication et de l’information pour proposer des services financiers personnalisés plus efficients et moins coûteux. L’utilisation d’algorithmes calculatoires et des technologies Big Data contribuent à l’émergence de nouveaux services dans tous les domaines : moyens de paiement, crédits aux PME/ particuliers, affacturage, gestion de compte, gestion d’actifs, assurance-vie, transferts de devises, risques et règlementation. Les établissements financiers devront modifier leur organisation avec ces nouveaux acteurs numériques. Il existe plus de 350 FinTech en France réparties majoritairement dans les domaines des moyens de paiement, des plateformes de prêts et de financement participatif ainsi que la gestion de compte.

· Le Lab Robotic Process Automation (RPA) - La Robotic Process Automation (RPA) - ou l’automatisation des processus par des ‘robots logiciels’ - répond à une stratégie d’efficacité opérationnelle et de réduction de coûts. La multiplication de cas pratiques vient valider sa crédibilité. La RPA permet d’automatiser des opérations et de générer une piste d’audit. Véritable outil de pilotage pour le management opérationnel et le contrôle interne, ces ‘robots logiciels’ se distinguent notamment par leur agilité. En effet, alors que le BPM cartographie et perfectionne l’intégralité de la chaîne de valeur, la RPA intervient sur les maillons stratégiques de la chaîne en un temps record.

· Le Lab Blockchain - La Blockchain est un registre de transaction décentralisé fondé sur le modèle d’architecture distribué d’internet et sécurisé par l’usage de processus cryptographique. Lorsqu’une transaction est ajoutée au registre, elle est automatiquement transmise aux membres de la Blockchain pour confirmation selon un processus de validation défini. Le cas échéant, la transaction est mise à jour sur l’ensemble des registres du réseau en quasi-temps réel. Outre le fait de disposer d’une sécurité optimale, cette technologie permet de bénéficier d’une piste d’audit et d’un horodatage des transactions. Il existe deux modèles de Blockchain : public et privé. Ainsi la Blockchain publique offre un accès libre au registre avec la possibilité d’agir anonymement sur la Blockchain. Le consensus doit représenter plus de la moitié des acteurs du réseau, rendant le processus long et coûteux. C’est actuellement le modèle qu’utilise le bitcoin.

Le Lab Digital - La transformation digitale des institutions financières impacte de nombreux domaines : gestion commerciale, relation client, systèmes de traitements d’informations sur les produits (épargne, crédits, moyens de paiement…). La digitalisation des organisations et leurs conséquences sur l’utilisation des « espaces Clients » nécessitent de repenser, voire réinventer, le rôle et le positionnement des Métiers du pilotage dans les projets de transformation numérique.
Entre l’émergence de nouveaux Business Model, l’arrivée d’acteurs technologiques comme les FinTech et la généralisation de systèmes ouverts (i.e DSP2), le profil de Project Manager Officer (PMO) va évoluer vers le Digital Manager Officer (DMO) afin d’intégrer ces innovations technologiques.

· Le Lab Data - Le Data Management recouvre l’ensemble des méthodes, pratiques et outils destinés à protéger et valoriser le patrimoine de données de l’entreprise. Au cours de ces dernières années, le Data Management a été très focalisé sur la qualité des données, condition nécessaire pour leur usage efficient et sécurisé, notamment dans le digital. De plus, dans l’industrie financière cet enjeu qualité a été soutenu par la règlementation (ex : BCBS239).
L’émergence récente des Chief Data Officers (« CDOs »), dans la banque, finance et assurance, s’inscrit dans ce contexte. A présent, les CDOs sont de plus en challengés sur le retour sur l’investissement dans la qualité des données. Le Lab Data d’Investance Partners les accompagne, par exemple à travers le développement et la mise en œuvre d’approches « ROD » (Return on Data).

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires