Free dédommage ses abonnés insatisfaits de son service 3G

Publié le 31 Mai 2017
Dans le cadre d’une démarche amiable engagée à la suite de réclamations concernant les services 3G fournis par Free Mobile, l’UFC-Que Choisir et l'opérateur ont conclu un accord visant à dédommager les abonnés au Forfait Free à 19,99 €/mois (ou 15,99 €/mois). Cet accord, validé par le juge dans le cadre de l’action de groupe garantit que les intérêts des abonnés ont été préservés. Il permet de solder le différend entre Free Mobile et l’UFC-Que Choisir sur la qualité des services 3G proposés par l’opérateur.

La démarche pour obtenir l’indemnisation est rapide et sans coût pour les abonnés concernés, précise l'UFC-Que Choisir. " L’opérateur envoie, à compter de ce jour, un courriel à ses abonnés actuels au Forfait Free qui auraient pu subir des désagréments entre janvier 2012 et le 20 octobre 2015 lors de l’utilisation des services 3G. Ce courriel les informe de la mise à disposition sur son site Internet d’un formulaire à compléter ". Ce formulaire, accessible jusqu’au 30 juin 2017, est à renseigner par les abonnés, qui doivent y indiquer le nombre de mois au cours desquels ils estiment avoir subi ces désagréments. Free Mobile fera alors parvenir à ces abonnés, sous 15 jours, un exemplaire de l’édition papier de ce formulaire, qui devra être signé et retourné gratuitement à Free Mobile avant le 21 juillet 2017 en utilisant uniquement l’enveloppe T reçue en même temps que l’exemplaire du formulaire.

Quel est le montant du dédommagement ? " Pour chaque mois de désagréments que l’abonné aura signalé, l’indemnisation s’élèvera à 1 € dans la limite d’une somme maximale de 12 € ". Cette indemnisation prendra la forme d’une réduction appliquée au plus tard sur l’une des deux factures suivant la réception par Free Mobile du formulaire signé. Le choix de la première ou de la seconde facture suivant cet envoi sera fonction de la date de réception par Free Mobile du formulaire.

Free Mobile traitera les demandes d’indemnisation de ses abonnés et restera, à ce titre, logiquement leur interlocuteur premier. Au-delà du respect des échéances et procédures contractuellement convenues, l’opérateur s’engage à régler de bonne foi les cas de contestation qui lui auront été directement signalés par les abonnés, ou alors par l’intermédiaire de l’UFC-Que Choisir, qui met dès à présent à la disposition de tous une foire aux questions relative à cet accord.


Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires