L'inflation poursuit son ralentissement

Publié le 15 Juin 2017
En mai 2017, les prix à la consommation sont restés stables sur un mois. Ils ont augmenté de 0,8 % sur un an (après +1,2 %). Sur le mois, la stabilité provient d'un rebond du prix de l'alimentation, en particulier des produits frais, compensé par un recul des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des prix du tabac. Les prix des services sont stables et ceux des produits manufacturés augmentent au même rythme que le mois précédent.

Les prix de l'alimentation se redressent nettement (+0,7 % sur un mois) après une légère baisse en avril. Sur un an, ils ralentissent à +0,4 % après +0,7 % en avril. La hausse mensuelle est due en grande partie à un rebond saisonnier des prix des produits frais (+3,6 % sur le mois). Sur un an, les prix des produits frais reculent (−0,3 %), pour la première fois depuis décembre 2014. Hors produits frais, les prix de l'alimentation accélèrent à peine (+0,2 % sur le mois après +0,1 % ; +0,5 % sur un an), du fait d'une hausse des prix des viandes (+0,4 % après 0,0 % ; +0,9 % sur un an).

Les prix du tabac se replient légèrement sur le mois. Sur un an, leur hausse reste soutenue, à +2,6 %.

Les prix de l'énergie continuent de reculer (−1,5 % après −0,3 % en avril). Sur un an, ils ralentissent nettement mais restent dynamiques (+5,3 % après +9,3 % en avril). Le repli mensuel des prix de l'énergie s'explique avant tout par celui des produits pétroliers (−2,1 % après −0,3 %), et pour une moindre part, par le recul accentué des prix du gaz naturel et du gaz de ville (−3,1 % en mai après −0,7 %). Les prix de l'électricité demeurent identiques depuis août 2016.

Les prix des produits manufacturés augmentent légèrement (+0,1 %, comme en avril), mais reculent encore sur un an (−0,7 %). Sur le mois, les prix de l'habillement et chaussures ralentissent (+0,5 % après +0,9 % ; −0,5 % sur un an). Les prix des « autres produits manufacturés » sont en faible hausse (+0,1 % après 0,0 % ; −0,3 % en annuel), du fait d'un rebond des prix du gros électroménager (+0,4 %) compensé en partie par une baisse des prix des meubles et articles d'ameublement (−0,2 %). Les prix des produits de santé baissent de façon moins importante que le mois précédent (−0,1 % après −0,3 %).

Les prix des services sont stables après +0,2 % en avril. Les prix des services de transport se replient fortement après les vacances de printemps (−3,7 % après +4,2 % ; +1,7 % sur un an). De même, les prix des services de communication reculent nettement (−1,0 % après 0,0 % ; −3,8 % sur un an). À l'inverse, après avoir été stables en avril, les prix des services de santé augmentent de 0,7 %, tirés par la hausse du tarif des consultations des médecins généralistes. Les prix des « autres services » se redressent en mai (+0,4 % après −0,1 %), entraînés par un rebond des prix des assurances transport et celui, saisonnier, des prix des services d'hébergement.

L'indice d'inflation sous-jacente (ISJ) est stable après +0,2 % en avril. Sur un an, il s'infléchit légèrement (+0,4 % après +0,5 % le mois précédent). L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est inchangé, après +0,1 % le mois précédent ; sur un an, il freine nettement (+0,9 %, après +1,4 %).
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires