Les soldes bénéficient d'effets canicule et calendrier en 3e semaine

Publié le 18 Juillet 2017
Les résultats du tout dernier sondage Toluna réalisé pour le magazine LSA sur les achats après trois semaines de soldes d'été 2017 laissent apparaître que, depuis l'ouverture officielle mercredi 28 juin dans la plupart des départements, 73,7% des Français ont participé aux soldes à mi-parcours. Cette fréquentation est en hausse de 1,1 point par rapport aux soldes 2016 qui avaient démarré une semaine plus tôt.

La fréquentation est particulièrement dynamique dans le Sud-Est et Sud-Ouest (+3,8 et 2,7 points respectivement), alors qu'elle est plutôt stable dans les autres régions.

11,4% des Français déclarent n'avoir pas encore eu le temps de faire les soldes, contre 3,8% qui ont déjà acheté à prix réduit avant les soldes et ne veulent pas revenir, et 11% non intéressés.

Le calendrier a un effet positif sur cette fréquentation à mi-parcours parce que les 3 premières semaines de soldes incluent un jour férié, le 14 juillet, et le Amazon Prime Day (10 et 11 juillet) contrairement à l'an dernier où cela concernait la 4e semaine de soldes.

La météo a également favorisé les achats de vêtements légers : les t-shirts et débardeurs sont les premiers articles de mode achetés par les femmes (42,8% des Françaises en ont acheté) comme par les hommes (28,2% des hommes ont craqué). La canicule a notamment incité les hommes à faire les soldes d'habillement (+8,8 points par rapport à 2016), notamment en distribution spécialisée et sur Internet.

Les enseignes qui ont attiré le plus d'acheteuses de mode sont H&M, Camaïeu et Kiabi comme l'an dernier, alors que le podium masculin est constitué de Decathlon, Celio et Amazon (qui gagne 2 places cette année).

Sur la seule 3e semaine de soldes (10 au 16 juillet 2017), 60,4% des Français ont fait la chasse aux bonnes affaires, +2 points par rapport à 2016.
Les consommateurs ont fait les soldes cette 3e semaine dans les centres commerciaux (26,1% des Français), sur Internet (23,6%), en boutiques de centre-ville (22,2%), grandes surfaces alimentaires (15,8%) et grands magasins (15,2%). Les boutiques de centre-ville et Internet (+3,2 et +2 points respectivement) bénéficient de cette fréquentation supérieure.

Les consommateurs ont dépensé en moyenne 127,56 euros pour ces soldes de 3e semaine 2017, contre 117,72 euros en 2016. Grâce à la fréquentation également en hausse, les ventes progressent de +12,1% sur cette 3e semaine de soldes grâce à l'effet calendrier avec le grand week-end du 14 juillet et l'Amazon Prime Day.

Pour Philippe Guilbert, directeur général Toluna, " le bilan intermédiaire après 3 semaines est plutôt positif grâce à un effet calendrier, en incluant le 14 juillet et les ventes spéciales du Amazon Prime Day du 10 et 11 juillet, et les offres des concurrents pour contrer le géant du E-commerce. La météo a également un effet favorable sur les vêtements légers, notamment dans le Sud, et en incitant le public à faire son shopping dans des lieux climatisés.

Les consommateurs n'attendent plus vraiment les soldes depuis le développement des ventes privées et promotions avant-soldes : ils ne sont pas rués à l'ouverture des soldes le mercredi, et ont souvent préféré attendre le week-end. La canicule avec un grand week-end de 3 jours et des remises souvent supérieures à 70% dans la mode ont permis de soutenir l'activité, tout comme le 3e Amazon Prime Day avec des réductions importantes sur de nombreux appareils électroniques.
Ces facteurs favorables risquent d'être plus difficiles à reproduire dans les prochaines semaines, d'autant que les consommateurs ont déjà largement entamé leur budget prévu pour ces achats. Les distributeurs auront sans doute fort à faire pour maintenir l'intérêt du public pourles 3 dernières semaines de solde
s ".  
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires