6 raisons d’utiliser l’IoT pour booster son activité

Publié le 28 Juillet 2017
De nos jours, l’Internet des objets (IoT) constitue une véritable opportunité pour les entreprises qui veulent repenser leur modèle économique et souhaitent définir une stratégie de positionnement plus globale et plus ciblée. L’accès omniprésent à la bande passante, la capacité de calcul et les quantités infinies de stockage offertes par le Cloud ont largement contribué à l’avènement de cette nouvelle tendance technologique. Au cours des dernières années, nous avons seulement eu un aperçu de l’étendue de ses possibilités à travers de nombreuses innovations telles que des turbines à gaz, des services de santé et des appareils ménagers plus performants d’une part, ainsi que des procédés de fabrication et de production plus efficaces d’autre part.

Fort de son expertise dans l’accompagnement de clients souhaitant héberger, traiter et analyser les données générées par leurs objets connectés, Amazon Web Services présente ses 6 raisons d’utiliser l’IoT pour booster son activité, qu’il s’agisse de concrétiser des idées futuristes visant à révolutionner une économie toute entière ou encore de développer des installations destinées à améliorer la vie quotidienne. A travers sa plateforme IoT, Amazon Web Services joue un rôle actif en permettant à ses clients de tirer parti de l’Internet des Objets pour innover au sein de leur structure et vous livre ici ses meilleurs cas IoT, à travers des exemples concrets de sociétés parmi les plus performantes.

1. Répondez mieux aux besoins de vos clients
Les objets connectés rapprochent les entreprises de leurs clients parce qu’ils stockent des informations qui peuvent aider les entreprises à comprendre comment leurs clients utilisent l’objet, ce qu’ils préfèrent, et ce qu’ils aiment moins. À certains égards, cela s’apparente à des méthodes agiles, où les entreprises développent des mises à jour classiques et les proposent à leurs utilisateurs pour avoir leur avis et identifier la prochaine étape de développement le plus rapidement possible. Grâce aux informations collectées par les objets connectés, cette même approche agile peut maintenant être utilisée pour concevoir du matériel informatique, et ainsi assurer aux entreprises de proposer à leurs clients les meilleurs produits.
Il est même possible d’aller plus loin, comme l’a fait Decisyon, une entreprise italienne originaire de Latina, dont les solutions sont utilisées par plus de 200 entreprises de divers secteurs industriels. Decisyon fournit à ses clients une plateforme, conçue comme un système nerveux numérique, qui les aide à créer des applications pour l’Internet of Everything (IoE). Hébergée sur Amazon Web Services, elle est capable de connecter non seulement des objets, mais aussi des données, des procédés, des machines et des personnes. Cette intelligence collective peut à la fois gérer et organiser la production, épauler directeurs et employés dans la prise de décision et suggérer différentes options en s’appuyant sur des données.

2. Restez à la page, innovez
Grâce à l’IoT, un objet lancé il y a dix ans a aujourd’hui des fonctionnalités qui n’existaient pas encore au moment de son lancement. Une simple mise à jour logicielle peut ajouter une nouvelle fonctionnalité, ou changer le comportement d’un bouton comme l’a déjà compris Sonos. Fondée en 2002, Sonos a lancé des objets connectés en 2006. Depuis, l’entreprise a ajouté à ses produits le support de plus de 60 services de musique, lui permettant de tenir le rythme dans une industrie en constante évolution : il suffit d’observer la généralisation des services de streaming de musique qui ont changé la façon dont les gens achètent et écoutent de la musique.

3. Rendez les interactions avec votre produit naturelles
Nous avons été habitués pendant des années à des interfaces « contrôlées », par le clavier et la souris d’un ordinateur, ou la télécommande d’une télévision par exemple. Il y a quelques années, les écrans tactiles ont rendu possible les interfaces « simulées » et ont permis à de nouveaux utilisateurs, notamment les personnes âgées ou les très jeunes, d’interagir avec des produits tels que des tablettes ou des smartphones. À présent, avec les objets connectés, l’interface est « directe » : le produit est devenu l’interface que l’on peut toucher ou tenir dans ses mains. Avec des interfaces plus sophistiquées, telles que la reconnaissance vocale, la communication se fait de manière naturelle.
Récemment, avec l’introduction d’Amazon Lex par exemple, les développeurs se sont vus proposer un service complet capable d’incorporer des interfaces de conversation reposant sur la voix et le texte dans n’importe quelle application. Ce moteur de conversation qui supporte Amazon Alexa, permet de créer des « chatbots » au langage naturel et sophistiqué dans des applications nouvelles ou existantes. Il offre la richesse fonctionnelle et la flexibilité de la compréhension du langage naturel (CNL) ainsi que la reconnaissance automatique de la parole (RAP) permettant aux clients de concevoir une expérience utilisateur engageante grâce à des interactions imitant les conversations vivantes et naturelles, et de créer de nouvelles catégories d’options d’interfaçage et de produits.

4. Récoltez des informations, même en mouvement
Quand vous avez des milliers, voire des millions d’appareils à gérer, leur configuration est un sujet majeur parce qu’ils ne sont pas prêts à l’emploi dès l’achat.
Veniam est un bon exemple d’entreprise qui a été confrontée à ce problème complexe. En effet, Veniam a construit et déployé le plus grand réseau de véhicules au monde : avec plus de 600 véhicules connectés, il apporte des données en temps réel à l’Internet of Moving Things (Internet des Objets en Mouvement). Il recueille des informations à partir de systèmes de transport publics ou privés et les analyse en temps réel pour fournir des renseignements avec un délai de latence très faible. Les réseaux traditionnels ne fonctionnent pas bien avec des « objets » en mouvement dans une zone très étendue. C’est pourquoi Veniam a mis en œuvre un « réseau maillé », une topologie réseau sur laquelle chaque nœud peut relayer des données pour d’autres nœuds. Veniam utilise AWS IoT pour sa technologie exclusive de réseau de véhicules qui connecte l’infrastructure, les personnes et les objets à Internet et entre eux. Cette technologie permettra de créer des villes plus intelligentes, de connecter plus de gens aux environnements dans lesquels ils évoluent, d’améliorer la qualité de vie et d’apporter de nombreux avantages socio-économiques qui, jusqu’ici, n’ont été conceptualisés qu’en théorie.

5. Optimisez vos coûts
Le secteur des services collectifs est un autre secteur qui tire parti du Cloud pour développer l’IoT. General Electric (GE) en est un bon exemple puisque l’entreprise est l’un des plus grands fabricants de turbines au monde et génère 30% de l’électricité mondiale. GE saisit l’opportunité de l’IoT pour se réinventer et plus largement pour révolutionner le modèle économique de l’industrie. Elle utilise des centaines de capteurs et s’appuie sur des analyses avancées pour que son parc de turbines à gaz fonctionne plus efficacement. GE estime que l’entreprise pourrait économiser plusieurs centaines de milliards de dollars en améliorant sa productivité d’un seul pourcent, simplement du fait de l’envergure de ses activités.

6. Allez plus loin
L’Internet des Objets permet de créer de nouvelles offres qui n’étaient tout simplement pas possibles avant. La plateforme HealthSuite de Philips en est un bon exemple. Philips Healthcare cherchait comment permettre à ses utilisateurs de prendre leur santé en main grâce à des solutions numériques favorisant une vie saine et une amélioration des conditions de soin. C’est ainsi qu’est née Philips HealthSuite, une plateforme numérique hébergée dans le Cloud qui gère maintenant plus de sept millions d’objets, capteurs et applications mobiles connectés, à usage médical et grand public. Avec l’ajout d’AWS IoT, Philips a été capable d’accélérer significativement la concrétisation de sa vision. Le Cloud d’AWS permet à Philips d’acquérir, de traiter et d’agir sur les données venant d’objets hétérogènes en temps réel. Ainsi, tant les produits Philips que les soins qu’ils offrent ont la possibilité d’être plus intelligents et plus personnalisés.
 
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires