#EnseignementSupérieur et #NouvellesTechnologies : 5 conseils-clés pour fidéliser les étudiants et optimiser leur parcours,
Par Béatrice D'olier, Marketing Product Manager Unit4
(Accompagnement à la transformation digitale de l'enseignement supérieur)

Publié le 28 Août 2017
Dans un monde de plus en plus connecté, la technologie joue désormais un rôle crucial dans la vie des étudiants, que ce soit dans leurs usages personnels ou dans le cadre de leurs études. Selon McGraw-Hill, leader mondial de l'édition universitaire et scientifique, 81% des jeunes étudiants à travers le monde utilisent des supports mobiles dans leur apprentissage au quotidien. Cette pratique pousse les établissements d'enseignement supérieur à s'adapter afin de maintenir, d'une part leur attractivité et, d'autre part, répondre à une génération de plus en plus exigeante. En effet, les étudiants font de l'innovation, en matière technologique, un critère déterminant dans le choix de l'établissement de leurs études supérieures.
Ainsi, afin d'être en phase avec ces changements, nombre d'organisations tentent tant bien que mal d'adopter une approche transformationnelle allant de pair avec les besoins et attentes de leurs recrues. Mais comment réussir à attirer, fidéliser et maintenir les étudiants d'aujourd'hui et contribuer de manière proactive à leur réussite ?

1- Identifier les besoins des futurs étudiants « The Y&Z generations »

Aujourd'hui, 1 étudiant sur 2 travaille en parallèle de ses études, soit 46% des étudiants Français*. Pas moins de 17% d'entre eux estiment que cela a un « impact négatif » sur leurs résultats. A cela, s'ajoute d'autres responsabilités, notamment familiales, exigeant des étudiants une grande flexibilité en termes d'emploi du temps. Il est donc nécessaire que les établissements d'enseignement supérieur s'adaptent à ce mode de vie afin de soutenir leurs étudiants et éviter les éventuels décrochages.
Pour ce faire, des outils technologiques adéquats peuvent être une solution immédiate permettant aux étudiants d'optimiser leur temps, comme par exemple assister à un cours en temps réel à travers des visio-conférences, poser des questions urgentes à une assistance en ligne via des chatbots lorsqu'ils ne peuvent pas le faire avec d'autres personnes (assistants ou professeurs) …

2- Accompagner les e-étudiants tout au long de leur parcours

Les étudiants, notamment les nouveaux arrivés, ont besoin d'une compréhension complète des étapes à franchir pour aller jusqu'au bout de l'année universitaire, voire de leur parcours. Si leur conseiller pédagogique est surchargé ou ne peut pas fournir l'assistance nécessaire pour des raisons de logistique ou par manque d'informations, les étudiants peuvent être frustrés et ainsi envisager un transfert vers une autre école. Si les établissements sont pour la plupart dotés d'un système de planification de cours, ils ont la possibilité d'y intégrer une solution d'accompagnement et de coordination permettant de donner de la visibilité à la fois sur l'organisation et l'articulation du parcours mais aussi la possibilité d'organiser le semestre et l'année en cours, selon les besoins et en fonction des obligations de chaque profil : planning des cours, des examens, créneaux de rendez-vous possibles avec les professeurs, avec l'administration...En effet, avoir une visibilité sur ces éléments, peut, par exemple, éviter aux étudiants de devoir passer un semestre supplémentaire pour avoir loupé un seul cours ou examen.

3- Mieux Comprendre les étudiants “décrocheurs”

Les étudiants présentant des risques de décrochage, tirent le plus souvent la sonnette d'alarme bien avant de prendre la décision d'abandonner leurs études. Une tendance qui continue de concerner plus d'un quart des étudiants français, notamment ceux en première année de licence.
Une prise en charge rapide et ciblée de cette catégorie d'étudiants peut éviter un décrochage précoce et optimiser leur formation. Mais pourquoi choisissent-ils d'abandonner l'école avant d'obtenir leur diplôme d'études supérieures ? C'est une question intéressante puisque si on en connaît les réponses, ces raisons pourraient devenir des cibles de prévention. A ce titre, le big data œuvre aujourd'hui avec la mise en place de solutions innovantes à l'identification des différents indicateurs et facteurs poussant les étudiants à abandonner leur formation en cours de chemin, afin d'aider les organisations d'enseignement supérieur à prendre rapidement les choses en main et d'éviter la case « décrochage ». Parmi ces indicateurs : la diminution de fréquentation des cours, incapacité de payer les frais de scolarité ou de pouvoir assurer le loyer…
Une fois ces indicateurs identifiés, l'établissement peut se rapprocher des étudiants concernés afin de mieux cerner leurs problématiques et définir les solutions adéquates pour les aider à améliorer leur vie estudiantine et poursuivre ainsi leurs études.

4- Les applications mobiles au service de la réussite !

Les tablettes et ordinateurs portables ont envahi le monde et sont davantage présents dans les établissements d'enseignement supérieur (salles de cours, bibliothèques…). Cependant, les étudiants sont de moins en moins nombreux à se munir d'un laptop, trop volumineux pour se déplacer sans encombre. Ils plébiscitent donc des appareils mobiles plus légers comme le smartphone.
Ainsi, disposer d'un site web, d'un portail pour les étudiants ou encore d‘outils d‘e-learning ne suffit désormais plus pour répondre aux attentes de ces jeunes « hyperconnectés et hypermobiles ». Il est en effet indispensable de se doter d'applications mobiles permettant aux utilisateurs de se connecter à tout moment et n'importe où à partir de leur smartphone et d'être en somme en phase avec l'hyper mobilité de ses recrues.

5- Former et soutenir tuteurs et assistants pédagogiques

Engager des tuteurs pédagogiques c'est bien, mettre des outils performants et complets à leur disposition, c'est encore mieux. Le personnel chargé d'orienter les étudiants et de les accompagner tout au long de leur parcours a également besoin de visibilité sur les étapes du parcours de chaque étudiant afin de pouvoir l'accompagner de manière efficace. Une base de données regroupant toutes les informations possibles sur le parcours des étudiants, permettrait d'identifier leurs besoins et de leur apporter une aide personnalisée avec un encadrement sur mesure.
Enfin, l'éducation technologique a une véritable valeur ajoutée dans le paysage de l'enseignement supérieur qui doit se libérer du joug du conservatisme et s'ouvrir sur les investissements de demain. Aujourd'hui, on a affaire à des digital natives et il devient urgent de réorganiser le modèle universitaire en considérant l'innovation numérique comme une partie prenante du système qui permettrait : d‘améliorer le quotidien des étudiants et les fidéliser, d'habiliter le personnel à disposer des données dont il a besoin pour accomplir son rôle d'accompagnement et fournir l'aide nécessaire à ceux qui en ont besoin.

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires