Google Home Mini : l'enceinte connectée qui devient espionne

Publié le 13 Octobre 2017
À quelques jours de sa sortie officielle, l'enceinte connectée de Google - la Google Home Mini - a été victime d'un bug qui en a fait une espionne. Un journaliste américain auquel Google avait prêté son nouveau produit pour une phase de test a surpris l'enceinte en flagrant délit d'écoute indiscrète. Il s'est en effet aperçu que Google Home Mini enregistrait tout son environnement et envoyait ces informations directement à la maison-mère de Mountain View.

Google a immédiatement réagi à ce dysfonctionnement, en retirant de façon permanente l'option responsable de cette faille. Mais le doute est semé : les enceintes connectées, déjà très critiquées par les défenseurs de la vie privée, posent de nombreuses questions concernant la protection des données de leurs utilisateurs.

L'épisode de la Google Home Mini vient d'ailleurs confirmer l'une des principales craintes des consommateurs américains : 36 % d'entre eux ont répondu que le fait que les enceintes soient toujours à l'écoute les dérange, révèle les données de NPR et Edison Research.

Infographie: Google Home Mini : l'enceinte connectée qui devient espionne | Statista

Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires