eu-LISA: Un tournant numérique pour une Europe sûre et sécurisée

Publié le 16 Octobre 2017
Les technologies numériques contribuent au progrès et ont un impact sur nos modes de rencontre, de socialisation et de travail. Les technologies sont fondamentales dans le monde moderne, car elles facilitent et accélèrent les échanges d’informations, favorisent la mobilité et la flexibilité et prennent en charge des processus plus fluides de façon spontanée. Une transformation numérique mondiale est bel et bien en cours.

L’ampleur des changements positifs qu’entraîne la technologie est également manifeste dans le domaine de la justice et des affaires intérieures (JAI). L’efficacité du maintien de l’ordre public, des contrôles aux frontières et de la gestion des migrations repose de plus en plus sur des outils technologiques modernes. eu-LISA, l’Agence européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle dans le domaine de la JAI, est un acteur important de cette transformation numérique. Les systèmes d’information qu’elle gère sont des outils clés pour la communauté. Ils prennent en charge des échanges d’informations efficaces ainsi que la communication de données fiables et précises aux acteurs opérationnels de première ligne. Le système d’information de Schengen (SIS II), l’un de ces systèmes, contient près de 75 millions d’alertes aidant les forces de l’ordre à identifier les personnes et les objets en cause et à prendre des mesures immédiates pour protéger la sécurité des citoyens. Le système d’information sur les visas (VIS) assure un traitement sûr et efficace des demandes de visa et garantit l’efficacité des contrôles aux frontières. Il contient les demandes de quelque 48 millions de voyageurs à destination de l’Europe. En gérant ces systèmes et en coopérant avec les États membres de l’UE et d’autres parties prenantes du système, l’Agence joue un rôle essentiel, tirant parti de la technologie pour soutenir les efforts en faveur d’une Europe tout à fait sûre et sécurisée.

Les 17 et 18 octobre, eu-LISA célèbrera à Tallin sa conférence annuelle sous le titre «Un tournant numérique pour une Europe sûre et sécurisée». Quelque 180 participants sont attendus. Il s’agit de représentants des autorités européennes et nationales, des praticiens, de l’industrie et du monde universitaire. Parmi les principaux orateurs figurent Dimitris Avramopoulos, commissaire européen en charge de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, Andres Anvelt, ministre de l’intérieur estonien, et Krum Garkov, directeur exécutif d’eu-LISA. Des experts des agences européennes Europol, EASO, Frontex et FRA, ainsi que d’organismes publics et privés d’une douzaine de pays à travers le monde, seront à Tallinn pour partager leurs connaissances et leur expérience.

« Une Europe sûre et sécurisée est une priorité aussi bien pour la présidence estonienne du Conseil de l’Europe que pour notre agence. C’est pourquoi nous avons choisi ce thème pour la conférence de cette année. Il reflète ces valeurs partagées et nous engage à nous interroger sur la façon dont le tournant numérique peut améliorer la sécurité intérieure de l’Europe. En tant que praticiens, nous nous intéresserons aux aspects pratiques des solutions numériques affectant les forces de l’ordre, les autorités frontalières et les autorités compétentes en matière d’asile, à l’interopérabilité des systèmes informatiques et à l’utilisation des technologies mobiles pour assurer la sécurité», a déclaré Krum Garkov, directeur exécutif d’eu-LISA.
Le ministre de l’Intérieur estonien, Andres Anvelt, a souligné que la présidence estonienne du Conseil de l’UE comptait tirer parti au maximum des différents systèmes d’information pour renforcer la sûreté et la sécurité au sein de l’Union européenne. «Nous allons poursuivre nos efforts pour améliorer, d’ici 2020, le fonctionnement des systèmes d’information actuels et futurs utilisés dans l’UE pour l’échange de données. L’Estonie est un bon exemple qui montre comment l’interopérabilité au niveau national et international peut renforcer l’efficacité des forces de l’ordre et réduire les taux de criminalité. La sécurité intérieure de l’Europe doit suivre la même voie, car les habitants de l’Union européenne méritent la meilleure protection possible
», affirme le ministre Anvelt.
La conférence sera diffusée en ligne sur le site www.eulisaconference.eu et un mur Twitter offrira la possibilité de participer de façon interactive depuis n’importe quel lieu.
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires