Réseaux d'Initiative Publique : L'appel d'Arc-et-Senans

Publié le 27 Octobre 2017
Le ton est monté d'un cran aujourd'hui parmi les acteurs des Réseaux d'Initiative Publique (RIP) réunis à la Saline royale dans le Doubs, lors d'un événement majeur, organisé par le syndicat Mixte Doubs THD, la FIRIP, Altitude Infrastructure et le CREDO.

En présence d'Antoine Darodes, Directeur de l'Agence du Numérique ; de Pierre-Jean Benghozi, membre du Collège de l'ARCEP ; d'Annie Genevard, Députée du Doubs - Secrétaire générale de l'ANEM ; de Christine Bouquin, Présidente du Conseil départemental du Doubs ; de très nombreux élus ; et des représentants de l'AVICCA et de la Caisse des Dépôts ; collectivités et industriels impliqués dans les RIP, ont collectivement appelé le Président de la République, le Gouvernement et les parlementaires à sécuriser les investissements publics et privés réalisés en zones peu denses.

« Nous demandons que l'État donne les moyens aux collectivités de refuser tout déploiement d'opérateur privé venant concurrencer un projet RIP, initié afin de combler la carence historique d'investissement sur ces zones. 9 millions de prises sont aujourd'hui concernées (sur un potentiel de 15 millions à terme), représentant plus de 10 milliards d'investissements » explique Etienne Dugas, Président de la FIRIP, qui représente plus de 200 industriels et 11.000 emplois directs sur les RIP (fin 2017).

Alors que les annonces se multiplient sur la situation dans les zones AMII, les acteurs des RIP forment un front uni, bien décidé à faire entendre la voix et l'intérêt public des 33.000 communes concernées, sur les 36.000 que compte la France métropolitaine.

Cet appel fait clairement écho à ceux de Valence et d'Aurillac, lancés par les élus locaux en 2012 au nouveau gouvernement de François Hollande, alors que celui-ci s'apprêtait à définir sa feuille de route gouvernementale pour l'aménagement en Très Haut Débit du territoire français. « Aujourd'hui, au-delà des élus, c'est toute la filière qui se mobilise pour solliciter des engagements permettant d'assurer la pérennité des initiatives déjà engagées dans le précédent quinquennat ».

Par ailleurs, la FIRIP s'est félicitée des propos tenus par Sébastien Soriano, Président de l'ARCEP, devant le Sénat hier, sur la protection des RIP à travers le statut proposé de « réseau d'aménagement numérique ».
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires