Ubisoft améliore sa rentabilité sur le 1er semestre

Publié le 8 Novembre 2017
Ubisoft a réalisé un bon premier trimestre fiscal porté par sa stratégie d’extension de l’expérience de jeu et par de nouvelles offres de qualité. La sortie du nouveau volet d'Assassin's Creed n'aura d'impact sur les résultats qu'au dernier trimestre 2017. 

Sur ce premier semestre fiscal 2017, les résultats sont largement supérieurs aux objectifs fixés avec 466,2 millions d'euros de revenus, soit une hausse de 65,7%. Rien qu'au second trimestre, alors que l'éditeur tablait sur un chiffre d'affaires de 190 millions d'euros, ce dernier a finalement atteint 264,2 millions d'euros. Soit pratiquement autant que sur l'ensemble du premier semestre fiscal de l'exercice précédent (281,4 M€).

Une croissance portée par des jeux comme Mario + Lapins Crétins : Kingdom Battle, Rainbow Six Siege, Ghost Recon Wildlands et For Honor. Notez d'ailleurs que les revenus issus des ventes digitales ont atteint 342,6 millions d'euros, soit une hausse de 69,1%. Les ventes du "back-catalogue" ont elles aussi progressé de 47,9% et avoisinent les 380 millions d'euros.

Et ce n'est pas fini à en croire Yves Guillemot, Président Directeur Général, qui déclare “ Nous n’allons pas nous arrêter là : les prochaines semaines verront notamment les lancements de Resistance, une mise à jour gratuite et massive de The Division, et du jeu Free-To-Play pour mobile South Park : Phone Destroyer. Au travers de cet engagement pour la qualité et le soutien à long terme de ses créations, Ubisoft exprime l’attachement qu’il porte à toutes ses communautés de joueurs. Cette stratégie de contenu gagnante nous a permis de réaliser un chiffre d’affaires en très forte hausse de 66% au premier semestre, largement supérieur aux objectifs, ainsi qu’une nette progression de nos résultats."

Ces bons résultats permettent au résultat opérationnel non-IFRS d'atteindre 3,1 millions d'euros, ce qui représente une très nette amélioration par rapport à la même l'an dernier où il était négatif de 61,8 millions d'euros. Malgré cela, le résultat net IFRS est négatif de 20,8 millions d'euros, à comparer à une perte nette IFRS de 66,1 millions d'euros l'an dernier. 

Ubisoft confirme cependant ses objectifs sur les trimestres à venir avec un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017-18 attendu aux alentours de 630 M€, en hausse d’environ 19% par rapport au troisième trimestre 2016-17. L'éditeur signale aussi que les ventes d'Assassin's Creed Origins sont en forte hausse par rapport à l'opus précédent.

" La qualité de nos lancements s’inscrit dans la transformation de notre modèle vers une activité plus rentable et plus récurrente, avec un allongement des temps de développement qui permet à nos talents d’exprimer pleinement leur vision créative et ainsi de maximiser le potentiel de nos jeux, poursuit Yves Guillemot. Le succès de ces lancements, avec notamment une croissance des ventes d’Assassin’s Creed Origins de 100%2, combiné à de solides opérations live, positionne idéalement Ubisoft pour délivrer une nouvelle progression de sa performance financière et de sa valeur actionnariale sur les prochaines années. "
Contactez cette société ou un revendeur de ces produits.
Les 10 derniers articles
Les 10 derniers articles
Services
Ingram
Top 10Top 10 du jourTop 10 de la semaineTop 10 du mois
 La vidéo du moment
FlashITRmobilesITRgamesITchannel
Commentaires